L’alimentation du chat adulte

Contrairement, au chien il existe peu de variations suivant les différentes races de chats, qui ont toutes les mêmes besoins nutritionnels.

Si vous optez pour la solution « aliments préparés »

alimentation Chat adulteSachez tout d’abord que les aliments pour chats (pâtées ou croquettes) sont développés par des spécialistes qui crée un aliment parfaitement équilibré pour les félins. Néanmoins, tous ne sont pas de bonne qualité, il faudra donc que vous examiniez la composition sur l’étiquette. Ils sont classifiés en différentes branches

Les aliments complets :

Que l’on trouve sous différentes présentation :

Les boites : Elles constituent un régime sain, composée de viandes, d’abats ou de poisson, elles sont enrichies en sels minéraux, protéines végétales, céréales et vitamines. L’inconvénient est que leur consistance, molle, ne permet pas de nettoyer les dents du chat, car dents et gencives ne sont pas suffisamment sollicitées.

Les croquettes : Elles sont constituées de nourriture déshydratée contenant 60 à 90% de matière sèche selon qu’il s’agisse de produits demi-secs ou secs. Il faudra donc veiller à laisser de l’eau fraîche et propre au chat en permanence. Les croquettes permettent au chat d’avoir une bonne hygiène dentaire. Mais généralement, les chats se lassent vite des croquettes.

C’est pourquoi il est recommandé d’alterner boites et croquettes en les mélangeant par exemple.

Les aliments complémentaires :

Ils sont donnés en plus de l’aliment complet, sans excès.

Si vous optez pour la solution « recette maison » :

Même si ce n’est pas forcément l’idéal, car il est difficile de respecter les proportions nécessaires à une alimentation saine, certains chats sont difficiles et n’acceptent de manger que de la nourriture dite maison.

De manière générale, les « restes » sont à déconseillés, car notre nourriture est trop riche pour le chat (sauce, sel, huile, gras, etc. C’est pourquoi si vous voulez que votre chat vive longtemps et en bonne santé il faudra lui faire ses propres petits plats ! Procédons par ordre

Les protéines :

La viande

Tout d’abord, il faut savoir que la viande blanche a une valeur nutritive faible (si vous lui en donnez, elle devra toujours être cuite), préférez donc la viande rouge, qui sera choisie maigre pour un chat sédentaire. Donnez-la-lui crue, car plus digeste, hachée ou en morceau (petits). Le porc sera donné cuit.

Les abats

Foie, cœur, rate, cervelle, etc doivent obligatoirement être donnés cuits et rarement, car en excès ils peuvent être la cause de maladies osseuses et dans certains cas cutanées.

Le poisson

Il sera donné cuit et sans arrêtes, pas plus d’une fois par semaine

L’œuf

Vous pouvez donner à votre chat un jaune d’œuf cru par semaine

Les glucides :

Pour ses besoins énergétiques, le chat doit avoir des féculents dans son alimentation. Le mieux est de lui donner du riz ou des pâtes très cuites.

Les matières grasses :

Elles constituent un important apport énergétique, et favoriseront un poil brillant, néanmoins elles devront être données en petites quantités. 1 cuillère à soupe par semaine d’huile de germe de maïs, de germe de blé ou de tournesol est suffisante.

Les fibres alimentaires :

Elles sont le gage d’un transit digestif régulier. Elles doivent être données crues, hachées ou râpées. Il s’agit en réalité de légumes.

Les vitamines et minéraux :

Très important, ils permettent le bon fonctionnement de l’ensemble de l’organisme. Il est important que l’alimentation du chat comporte une bonne quantité de calcium, phosphore, magnésium, sodium et potassium.

Attention l’excès de vitamine D (que l’on trouve dans le foie, huile de foie de morue), E (salade, huile d’arachide), K (luzerne, épinard) est nocif, mais la carence l’est aussi. Il convient donc de bien doser.

Les vitamines C et B ne sont stockées qu’en petite quantité, il faut donc sans cesse les renouveler dans l’alimentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *