Les poux chez le chien

poux chien

Ce sont des insectes, dépourvus d’ailes et qui ne sautent pas, dont le corps grisâtre mesure de 2 à 3 mm de longueur ; les œufs, appelés lentes, ont un petit corps blanchâtre d’un millimètre de long et s’agglutinent le long des poils. Au bout de quinze jours environ le pou est déjà formé, ce qui explique sa rapide multiplication.

Le plus souvent, les poux se rencontrent chez les chiens affaiblis et sous-alimentés ; moins fréquemment, heureusement, que leurs consœurs les puces, ils sucent le sang de l’animal, occasionnant un prurit intense, surtout quand ils nichent dans les poils en grande quantité.

Ce qu’on appelle maladie pédiculaire (ou phtiriase), infestation cutanée due à la présence de nombreux poux, provoque chez le chien un prurit souvent spasmodique, qui peut le rendre très agité et extrêmement nerveux.

Là ou nichent les poux apparaissent des lésions cutanées, qui revêtent parfois une certaine gravité, particulièrement chez les jeunes ou affaiblis, et peuvent même en traîner la mort du sujet à la suite d’une grave anémie ou d’un dépérissement général de l’organisme.

La thérapeutique consiste à éliminer les parasites par l’application des préparations antiparasitaires que l’on trouve dans le commerce. L’application du médicament doit être renouvelée jusqu’à ce qu’on ait la certitude que tous les parasites ont été tués et qu’en même temps les œufs aussi ont été détruits (Bruno).

On doit également désinfecter la couche très soigneusement afin de détruire tous les parasites et les œufs et éviter une ré infestation qui ne manquerait pas de produire.

Outre les produits du commerce, pour lesquels vous demanderez conseil au vétérinaire, on peut employer la lotion dont la composition est la suivante :

  • Alcool à 70° : 100 g
  • Essence d’anis : 20 g
  • Thymol: 1 g
  • Agiter et frictionner avec cette lotion au mois une fois par jour.

Le pou de l’homme (pediculus capitis), qui infeste principalement la tête et les cheveux, peut même se répandre sur d’autres parties du corps, tandis que les poux des vêtements ( pediculi vestimentorum) envahissent non seulement le corps même les vêtements de personnes qui vivent dans un milieu sale et qui ne prennent pas les soins d’hygiène nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *