Quel traitement contre la malade de cushing chez le chien ?

La maladie de cushing est souvent méconnue. Ce trouble hormonal se traduit par la sécrétion abondante d’une hormone, le cortisol, par les glandes surrénales. Il touche généralement les chiens de plus de 6 ans, et doit être traité à temps.

Maladie de cushing chez le chien : la détecter tôt pour un meilleur traitement

Il est particulièrement important d’aller voir un vétérinaire dès que l’on détecte certains symptômes chez son compagnon à quatre pattes. Ces symptômes sont :

  • une consommation d’eau et une production d’urine inhabituelles,
  • l’augmentation de l’appétit,
  • la fonte des muscles,
  • une fatigue,
  • un halètement,
  • une distension abdominale
  • des troubles cutanés.

Ces signes doivent vous mettre la puce à l’oreille. Votre vétérinaire confirmera ou non vos doutes après des examens qui nécessiteront de lui laisser l’animal durant quelques heures.

Une fois le diagnostic posé, d’autres tests, par exemple un examen neurologique du chien, seront effectués pour déterminer l’origine de la maladie. En effet, le traitement sera différent selon la cause.

Traitement de la maladie de cushing chez le chien d’origine hypophysaire

Dans une grande majorité des cas, la maladie de cushing est causée par une tumeur à l’hypophyse.

Celle-ci est non cancéreuse, mais pousse l’hypophyse à sécréter en excès de l’ACTH qui stimule la production de cortisol. Pour traiter cette forme de la maladie, un médicament contenant du trilostane, molécule qui diminue la production de cortisol, sera prescrit à votre chien.

Ce traitement à vie permet de maîtriser la maladie, mais pas de la guérir. L’animal aura donc besoin d’un suivi très régulier chez un vétérinaire, notamment pour vérifier les dosages du médicament, mais le pronostic, une fois le traitement établi, est bon.

Il est également possible d’effectuer une chirurgie pour retirer la tumeur.

Traitement de la maladie de cushing chez le chien de forme surrénalienne

Plus rare, la maladie de cushing du chien de forme surrénalienne est provoquée par une tumeur, qui peut être bénigne ou maline, sur l’une des glandes surrénales.

Dans ce cas, l’opération est nécessaire pour une ablation de la tumeur. Une rémission complète est alors tout à fait possible. Cependant, l’état de santé de l’animal dépend surtout du caractère cancéreux ou non de la tumeur et de la présence possible de métastases.

La maladie de cushing chez le chien doit être prise très au sérieux. Elle peut en effet avoir de graves complications si elle n’est pas soignée à temps. Dès les premiers signes, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *