Trousse à pharmacie pour votre chien

trousse-premiers-soins-chien

Pour les cas d’urgence, et dans l’attente du vétérinaire, il sera bon d’avoir toujours à la maison une trousse à pharmacie, qui rendra de grands services. Une intervention rapide, sur la base des connaissances que la théorie ou la pratique vous ont apprises, ou d’après les conseils que le vétérinaire vous a donnés par téléphone avant son arrivé en peut sauver la vie à votre chien. Sans compter que certaines petites interventions et certains soins, dans des cas sans gravité, peut être effectués par vous-même, sans recours à une aide extérieure.

Dans cette trousse, vous devez toujours avoir à votre disposition :

  • des bandes de coton hydrophile et de la gaze ;
  • une solution antiseptique douce ( Mercryl, Merseptyl, bétadine…).
  • de l’eau oxygénée ;
  • de la teinture d’iode ;
  • du coton hémostatique ;
  • un garrot de caoutchouc pour les hémorragies ;
  • des épingles de sûreté et du sparadrap ;
  • de la poudre et de la pommade à la pénicilline ;
  • des seringues en matière plastique « prêtes à l’usage » de 2cc et 5cc ;
  • du camphre soluble et des antibiotiques à injecter par piqûres ;
  • des gouttes d’adrénaline en cas de collapsus cardiaque ;
  • des ciseaux et des pinces à pansements ;
  • de l’eau de mélisse, du cognac et quelques morceaux de sucre ;
  • un hémostatique pour arrêter les hémorragies (hémorragies intestinales ou survenant au cours de la mise bas) ;
  • un médicament à base de cytocine (favorisant les contractions de l’utérus), pour aider la chienne au cours du travail, si les chiots sont nombreux et la mère exténuée ;
  • un médicament contre les diarrhées intestinales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *